1.2. Les enjeux de la conservation : des actions ponctuelles au plan de conservation préventive

(2012)
0% played





Partie 2

Régis PRÉVOT, Ingénieur d’études, Départements conservation préventive et restauration (C2RMF) Après en avoir défini l’objectif cette intervention souhaite donnée un aperçu du champ d’action de la conservation préventive. A travers un inventaire plus ou moins exhaustif des risques elle veut montrer que des actions logiques, simples et ponctuelles peuvent être mises en œuvre. Notre intention est ici de donner à chacun une bonne idée de ce qu’est la conservation préventive dans ses objectifs, dans ses actions, dans sa démarche. Dans un deuxième temps après s’être attaché a définir les principes de la conservation préventive par rapport à celle de la restauration, et plus particulièrement de la conservation curative on s’attachera à aborder les principes méthodologiques qui président à la mise en place d’une démarche globale soit d’un plan de prévention au niveau d’une institution culturelle. Au terme de cette intervention on s’interrogera sur des notions essentielles pour espérer pérenniser les bénéfices d’un plan de prévention.

Régis PRÉVOT

cap 2014-12-08 à 11.11.16Régis PRÉVOT est restaurateur d’objets ethnographiques, titulaire du MASTER 1 Conservation – Restauration des Biens Culturels et du DESS en conservation préventive de l’université PARIS 1. A partir de 1991, il exerce des fonctions de restaurateur au sein du service Conservation Préventive et Restauration du Musée des Arts d’Afrique et d’Océanie dont il devient responsable en 1996 jusqu’à la fermeture du musée en février 2003. A partir de cette date il intègre le Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France ou il assure : pour le Département Conservation Préventive des foncions de conseils ; et pour le Département Restauration il à en charge le suivi des collections ethnographiques.