La gouvernance des biens « complexes » – Saint-Jacques de Compostelle

(2016)
0% played





La gouvernance des biens « complexes » inscrits sur la liste du patrimoine mondial
La gouvernance des biens en série, linéaires ou étendus nécessite une organisation souvent complexe pour assurer l’implication de tous les acteurs concernés par la conservation et la valorisation des composantes ou secteurs des biens en question. A travers les trois exemples du bien en série « Chemins de Saint-Jacques de Compostelle », du bien linéaire « Canal du Midi » et du bien étendu « Causses et Cévennes, paysages de l’agropastoralisme méditerranéen », cette intervention propose d’analyser les principes communs qui permettent d’assurer une mise en œuvre dynamique de structure de gouvernance dans un cadre géographiquement étendu, nécessitant de fédérer les partenaires des différents territoires sur la base de valeurs partagées.

2016 Question de Philippe MERCIER sur La gouvernance des biens « complexes »

Philippe MERCIER
Architecte du patrimoine, diplômé de l'Ecole de Chaillot a intégré par concours le corps des architectes urbanistes de l'Etat en 1999. Nommé Architecte des bâtiments de France en 2000, il a participé à l'évaluation périodique de 2005 pour le bien « Monuments romains et romans d'Arles », et plus particulièrement sur la définition rétrospective de la zone tampon commune pour ce bien et « chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France ». Il a mis en œuvre la révision-extension du secteur sauvegardé d'Arles dans le cadre de l'élaboration du plan de gestion pour le patrimoine mondial arlésien. Nommé conservateur régional des monuments historiques, en 2010, en région Midi-Pyrénées, il a été désigné pour assurer la coordination du bien culturel en série « Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France » dont il a initié à la structuration de la gouvernance interrégionale. Il a également assuré le suivi du bien de «La  Cité épiscopale d'Albi », en veillant au suivi réactif des grands projets dans le cadre du comité de bien. Dans le cadre de la fusion des deux ex-régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, il a été désigné pour préfigurer la création d'une mission de suivi des biens inscrits sur la liste du patrimoine mondial ( 8 biens en région Occitanie), et a reçu du préfet de région une lettre de mission pour animer le réseau interministériel en région pour le suivi des dossiers Unesco.