Module 10 : Les jardins : un patrimoine à conserver et à valoriser – Les intervenants

Yves-Marie Allain

Ingénieur horticole et paysagiste dplg, Yves-Marie Allain a d’abord exercé en collectivités territoriales avant d’intégrer comme ingénieur de recherche le Muséum national d’histoire naturelle. Directeur pendant onze années du service des cultures, il avait en charge le Jardin des plantes de Paris et de l’arboretum national de Chèvreloup. Il termine sa carrière à l’inspection générale de l’environnement. Il est l’auteur de nombreux articles et ouvrages sur l’histoire des rapports entre les plantes et les hommes.

Mirabelle Croizier

Mirabelle Croizier est architecte du patrimoine et titulaire d’un Master 2 professionnel « Jardins historiques, patrimoine, paysages ». Depuis 15 ans, elle travaille aux côtés de Dominique Larpin, architecte en chef des monuments historiques, avec lequel elle a réalisé de nombreux projets de restauration de jardins : Méréville (Essonne), Jardin des Plantes et Château d’O à Montpellier, Plateau des Poètes à Béziers, Tuileries à Paris…

Marie-Hélène Bénetière

Marie-Hélène Bénetière est historienne de l’art des jardins. Ingénieur d’étude, elle est chargée de mission pour les parcs et jardins au Ministère de la culture et de la communication. Elle a enseigné l’histoire de l’art des jardins dans diverses universités et écoles d’architecture ainsi qu’en formation continue pour adultes. Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages et de nombre d’articles concernant le patrimoine des jardins.

Marc Jeanson

Marc Jeanson est ingénieur agronome diplômé de l’Institut national Agronomique Paris – Grignon et botaniste, docteur en systématique végétale du Muséum national d’Histoire Naturelle de Paris et du New York Botanical Garden (États-Unis). Sa thèse de doctorat, soutenue en 2011, est consacrée à un groupe de palmiers d’Asie du Sud-Est. Grâce à de nombreuses expériences de terrain sur différents continents il possède une bonne connaissance des flores tropicales. Co-organisateur et co-responsable scientifique depuis 2012 des Rencontres Botaniques de Varengeville, il collabore régulièrement avec différents acteurs du monde des jardins et est notamment comissaire associé de l'exposition "Jardins" qui a lieu au Grand Palais du 15 mars au 24 juillet 2017. Il est l’auteur de nombreuses publications scientifiques mais également de supports scientifiques à destination de spécialistes ou du grand public. Marc Jeanson est depuis 2013 le responsable des collections de l’herbier national au Muséum national d’Histoire Naturelle à Paris.

Jean-Michel Sainsard

Jardinier des Domaines de l’État, Jean-Michel Sainsard a été affecté de 1978 à 2004 aux domaines de Matignon, Champs-sur-Marne, Malmaison et Compiègne. En 2004, il rejoint la direction de l’Architecture et du Patrimoine comme chargé de mission. Depuis 2010, il exerce les fonctions d’expert pour les parcs et jardins protégés au titre des monuments historiques à la direction générale des Patrimoines. Dernier article publié avec Stéphanie de Courtois et Denis Mirallié : « Le jardinier et le projet, pour une adaptation aux changements climatiques », Actes du colloque Historic Gardens and Climate Change Recommendations for Preservation, Potsdam, 2014. Il anime un blog, « L’année du Jardinier » http://anneedujardinier.blogspot.fr/

Antoine Quenardel

Antoine Quenardel est paysagiste, diplômé de l’École nationale supérieure du paysage de Versailles en 2000. Après plusieurs expériences dans des jardins associatifs (Ferme du Bonheur à Nanterre, Jardin Ecobox avec l’Atelier d’Architecture Autogéré à Paris, Jardins partagés et familiaux de Morsang-sur-Orge …), il s’installe comme paysagiste-artisan indépendant à Paris en 2003 sous l’enseigne Tout se transforme. Depuis 2007, il assure, avec Emmanuelle Bouffé, jardinière et paysagiste, une mission de suivi dans le cadre du projet de remise en culture du potager-fruitier du château de La Roche-Guyon. Il suit en 2011-2012 le master Jardins Historiques Patrimoine et Paysage de l’École nationale supérieure d’Architecture de Versailles / UP1-Paris-Sorbonne. Depuis, il collabore avec Mirabelle Croizier, architecte du patrimoine, associée de l’agence RL&A et Didier Repellin, architecte en chef des monuments historiques sur divers programmes et problématiques de jardins historiques (jardins du Palais des Papes à Avignon, parc Buffon à Montbard, jardins de l’Abbaye de Noirlac avec les paysagistes Gilles Clément et Philippe Raguin …).

Emmanuelle Bouffé

De formation artistique puis paysagère, Emmanuelle Bouffé mêle des activités de paysagiste à des activités pédagogiques en lien avec l’écologie. Dans chacun de ses projets, elle aime associer les plantes, les bêtes et les personnes. Elle a acquis une solide expérience du « jardinage de terrain » dans les Jardins passagers du Parc de la Villette, qu’elle a animés, jardinés puis dirigés. Pour elle, le paysage est aussi l’affaire des jardiniers, qui par leur présence et leurs actions participent à son élaboration. Missions en cours : un jardin partagé dans l'IUT Paris Descartes, le potager du château de La Roche-Guyon (Val d’Oise), le parc Effidis à Sevran (Seine Saint-Denis), et auprès de clients privés.

Denis Mirallié

Denis Mirallié, ingénieur-paysagiste, diplômé de l’École nationale supérieur d’Horticulture de Versailles est également titulaire d’un Certificat Études Approfondies en Architecture de « Jardins historiques, patrimoine, paysages » de l’École nationale supérieure d’architecture de Versailles depuis 1996. Établi à Paris et en région annecienne en tant que professionnel libéral, il participe depuis plus de 15 ans à de nombreuses études de restauration de jardins historiques ou portant sur des sites classés ou inscrits et s’intéresse aux pratiques de gestion des arbres d’ornement en relation. Il enseigne au sein du Master 2 « jardins historiques, patrimoine, paysages » et contribue à une meilleure connaissance des interventions des paysagistes concepteurs et de l’évolution des formes paysagères en relation avec les pratiques de gestion.

Anne Allimant-Verdillon

Anne Allimant-Verdillon, ancienne pensionnaire à l’Académie de France à Rome (Villa Médicis) est titulaire d’une maîtrise d’Histoire de l’Art et Archéologie, d’un DEA d’Histoire et d’un diplôme sur les Jardins Historiques et Paysages. A l’origine du développement de l’archéologie des jardins en France, elle a fouillé ou étudié une trentaine de jardins depuis 1993 (Touvet, Bâtie d’Urfé, Maulnes, La Motte-Tilly, Riveau, Méréville, Le Pradel, Albertas, Villa Borghèse (Rome), Domaine du Coscro, Tuileries, Palais des Papes, Parc Buffon à Montbard, etc. Conjointement à son activité d’historienne et d’archéologue, elle contribue à la formation de nombreux acteurs du patrimoine (architectes, paysagistes, personnels administratifs…) et enseigne régulièrement dans le cadre universitaire. Elle est également chercheuse associée au Centre de ressources en botanique appliquée.

Agata Mordka

Agata Mordka est architecte et paysagiste. Elle dirige le pôle paysage au sein de l’agence Atelier 2/3/4/. Elle est, notamment, l’auteur du Parc des Chausson à Gennevilliers, des aménagements de la caserne Thurot à Haguenau, du monument aux morts du Parc des Glacis à Besançon, et des espaces extérieurs du lycée international de l’Est parisien à Marne-la-Vallée-Noisy-le-Grand.