Module 5 : Archéologie française – Les intervenants

Michel L’HOUR

cap 2014-12-08 à 09.39.55Michel L’HOUR, Conservateur Général du Patrimoine, dirige depuis 2006 le Département des Recherches Archéologiques Subaquatiques et Sous-Marines (DRASSM) au sein du Ministère de la Culture et de la Communication, après y avoir travaillé pendant de nombreuses années. Spécialiste de culture matérielle des échanges maritimes et construction navale au Moyen-Age et à l’époque moderne, il a dirigé de nombreux chantiers de fouilles en France et à travers le monde : en Atlantique (Ploumanac’h 1, Prince de Conty, Aber Wrac’h 1, navires de la bataille de la Hougue, La Natière 1 et 2, ...), en Méditerranée (Sainte Dorothea, Saint-Honorat 1...,) au Gabon (Mauritius), au Sultanat de Brunei (The Brunei Shipwreck), aux Iles Salomon (La Boussole et l’Astrolabe), à Taiwan (Penghu 1)...), au Pakistan (Site de Juna Shah Bandar ), en Egypte (Sites de la baie d’Alexandrie), aux Etats-Unis (Épave de La Belle). Il a mené une étude de faisabilité pour la création d’un centre de recherche en archéologie sous-marine à Taiwan. Il a été commissaire général de plusieurs expositions dont La Mémoire engloutie de Brunei (Paris, La Conciergerie 2001-02), La Mer pour Mémoire. Archéologie sous-marine des épaves atlantiques (exposition itinérante,. 2005-09), exposition labellisée d’Intérêt National, Le mystère Lapérouse : Enquête dans le Pacifique sud. (Paris, Musée national de la Marine, 2008)… Il a été responsable de la coordination scientifique de la publication Ouvrage couronnée par le Festival du Livre Maritime de Concarneau, Prix Robert de La Croix en 1989, a publié de nombreux articles scientifiques et participé à la rédaction d’ouvrages collectifs, dont : Le Mauritius : la mémoire engloutie (Paris : Casterman, 1989), La mémoire engloutie de Brunei : une aventure archéologique sous-marine (Paris, Textuel, 2001), La Mer pour Mémoire : Archéologie sous-marine des épaves atlantiques (Paris, Edition Somogy, 2005), ouvrage couronné par le Festival Livre & Mer de Concarneau, Prix du Beau Livre Maritime 2006 et par le festival Les Rendez-Vous de la Mer de Rochefort, Grand Prix littéraire 2006 de la Corderie et de l’Hermione.

Vincent Négri

cap 2014-12-08 à 09.33.58Vincent Négri, Docteur en droit public, chercheur au CNRS et professeur (Université internationale L. S. Senghor à Alexandrie en Egypte, Universités Paris 1, Paris-Sud 11, Lyon 3, Avignon, à l’Institut national du patrimoine en France, à l’Université de Belgrade en Serbie et à l’Université de Porto au Portugal). Il est également intervenant au Centre International de Restauration et de Conservation des Biens culturels – ICCROM à Rome. Il a publié de nombreux travaux et recherches, dont les principaux et plus récents : Code du patrimoine commenté 2010 (co-auteur avec Marie Cornu) aux éditions LITEC Lexis Nexis, mars 2010 ; Expertise juridique pour l’UNESCO, sur les régimes de propriété du patrimoine culturel et leurs incidences sur les mécanismes de retour ou de restitution des biens culturels ; Contributeur du programme de terminologie juridique sur le droit du patrimoine culturel et rédaction de définitions et de synthèses comparatives pour le "Dictionnaire de droit comparé et international du patrimoine culturel", à paraitre en 2011 aux éditions du CNRS ; Direction scientifique d’une monographie historique sur le droit de l’archéologie dans le cadre du programme de recherche sur l’histoire et les enjeux contemporains des grandes lois patrimoniales (Programme CNRS) ; Direction d’un projet de recherche sur La création du droit du patrimoine culturel en Afrique ; Co-direction d’une recherche et d’une publication collective sur le patrimoine archéologique, enjeux juridiques et sociaux.

Marc DROUET

cap 2014-12-08 à 14.09.44Marc DROUET, ancien élève de l’ENA (Promotion René Char), est administrateur général. Il a occupé différentes fonctions tant en administration centrale qu’au niveau déconcentré de l’Etat pour le compte de plusieurs départements ministériels (Intérieur, finances, écologie et culture) et il assure depuis janvier 2010 les fonctions de sous directeur de l’archéologie au sein de la Direction gsénérale des Patrimoines (DGP) au Ministère de la culture et de la communication.

Pascal DEPAEPE

cap 2014-12-08 à 14.12.13Pascal DEPAEPE est archéologue, docteur en préhistoire (Université de Lille I). Son principal thème de recherche concerne l’homme de Neandertal, et plus spécifiquement les interactions homme-milieu, les dynamiques d’habitat et le rôle des fluctuations climatiques dans le peuplement de l’Europe. Il s’intéresse également aux politiques de préservation du patrimoine archéologique en Europe et dans le monde. Il est membre de nombreux comités scientifiques et participe aux enseignements du Muséum national d’histoire naturelle de Paris. Il a récemment publié « La France du Paléolithique  » et « L’archéologie au laboratoire  ». Pascal Depaepe est le directeur scientifique et technique de l’institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap).

Laurent OLIVIER

cap 2014-12-08 à 14.15.03Laurent OLIVIER est conservateur en chef du Patrimoine, en charge des collections celtiques et gauloises au Musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye. Il est titulaire d’une thèse de doctorat en anthropologie, ethnologie et préhistoire de l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne), d’un Ph.D d’archéologie de l’université de Cambridge (Grande-Bretagne) ainsi que d’une thèse d’habilitation à diriger des recherches (HDR) de l’université de Paris I. Spécialiste d’archéologie celtique et gauloise, il coordonne actuellement l’étude d’un vaste site de production « proto-industrielle  » du sel en Lorraine et son impact à long terme sur l’environnement naturel et humain. Un part importante de ses recherches est consacrée à l’histoire de la discipline archéologique et à son rôle dans la constitution des identités nationales. Il a publié notamment Le sombre abîme du Temps, mémoire et archéologie, paru en 2008 aux éditions du Seuil, dont la traduction anglaise a parue aux Etats-Unis en 2011 aux éditions Altamira. Il a publié en 2012 Nos ancêtres les Germains. Les archéologues allemands et français au service du nazisme, paru aux éditions Tallandier. Il prépare actuellement un ouvrage sur les Gaulois dans la mémoire et l’imaginaire collectifs.

Noël COYE

cap 2014-12-09 à 20.57.16Noël COYE, Conservateur du patrimoine, est chargé de mission à la Direction générale des patrimoines, sous-direction de l’archéologie où il a suivi plusieurs dossiers relatifs à la conservation des grottes ornées, avant d’être en charge de la politique d’étude du patrimoine archéologique. Il est par ailleurs rattaché à l’UMR 5608 (TRACES, Toulouse) où ses recherches portent sur l’histoire et les archives de l’archéologie du point de vue des idées, des pratiques et des institutions.
Cours:

Elena MAN-ESTIER

cap 2014-12-08 à 14.13.46Elena MAN-ESTIER est docteur en Préhistoire du Muséum national d’Histoire naturelle et conservatrice du Patrimoine au Centre National de Préhistoire de la Sous-direction de l’Archéologie (Ministère de la Culture et de la Communication). Elle est spécialiste des comportement s symboliques des hommes préhistoriques et dirige ou participe à plusieurs programmes de recherches en France, notamment dans le département de la Dordogne.

Vincent GUICHARD

cap 2014-12-08 à 14.11.30Vincent GUICHARD, archéologue spécialiste de protohistoire européenne, dirige l’établissement public de coopération culturelle Bibracte. Bibracte est un site archéologique et naturel remarquable, recouvert d’une forêt de 1000 hectares qui héberge un musée présentant une synthèse de la civilisation celtique à travers l’Europe et un centre européen de recherche et de formation consacré à l’archéologie. A ce titre, Vincent Guichard dirige pour le compte du ministère de la culture et de la communication un programme de recherche international dédié à la reconnaissance de ce site emblématique de la fin de l’âge du Fer et de la période de la romanisation (Ier siècle avant notre ère).

Jean-François JARRIGE

cap 2014-12-08 à 14.16.47Jean-François JARRIGE, Président la commission consultative des recherches archéologiques à l‘étranger. Orientaliste et Prohistorien, ce professeur est spécialiste en archéologie (Balochistan pakistanais : notamment Mehrgarh, Nausharo, Pirak), étude de la civilisation de l’Indus et de ses antécédents, étude des civilisations des plaines indo-gangétiques des IIe et Ier millénaires, muséographie (musée Guimet)]. Commandeur de la Légion d’honneur et Commandeur de l’Ordre national du Mérite, il est également Officier des Palmes académiques Élu, le 7 février 1997, membre ordinaire de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, au fauteuil de Jacques HEURGON. Président pour 2008.

Nicolas GRIMAL

cap 2014-12-08 à 14.17.36Nicolas GRIMAL – Membre de la commission consultative des recherches archéologiques à l‘étranger : Agrégé de Lettres Classiques (1971) ; Assistant en égyptologie à la Sorbonne (Paris IV) (1973-1977) ; Docteur en Égyptologie et Histoire ancienne de l’Orient, Université de Paris IV (1977) ; Membre scientifique de l’Institut français d’archéologie orientale du Caire (1977-1981) ; Maître-assistant, puis Maître de conférences en égyptologie à l’Université Paul-Valéry (Montpellier III) (1981-1988) ; Docteur d’État ès Lettres et Sciences humaines (1984) ; Professeur d’égyptologie à l’Université de Paris-Sorbonne (Paris IV) (1988-2000) ; Directeur du Centre de recherches égyptologiques de la Sorbonne (1988-2000) ; Directeur de l’Institut français d’archéologie orientale (1989-1999) ; Directeur scientifique du Centre Franco-Égyptien d’Étude des temples de Karnak, co-directeur de l’UPR 1002 du Centre national de la recherche scientifique (1990-2005) ; Président de la « chaire de l’Égypte » du Centre universitaire méditerranéen de Nice (2000) Distinctions : Prix Gaston Maspero de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres (1987) ; Prix Diane Potier-Boes de l’Académie Française (1989) ; Membre de l’Institut d’Égypte, Le Caire ; Membre correspondant du Deutsches Archäolo-gisches Institut, Berlin ; Commandeur dans l’Ordre des Palmes Académiques ; Chevalier dans l’Ordre national du Mérite ; Chevalier dans l’Ordre national de la Légion d’Honneur ; Membre de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres ; Conseiller scientifique du Centre « Archäologie und Altertumswissenschaften » de l’Académie des Sciences de Vienne (Autriche) ; Membre correspondant de l’Académie des Sciences de Vienne (Autriche)

Geneviève PINÇON

Directrice du Centre national de Préhistoire, service de l’État en charge notamment des grottes et abris ornés pour le ministère de la culture et de la communication, Geneviève Pinçon est spécialiste de la Préhistoire et de l’utilisation des nouvelles technologies dans l’analyse de l’art pariétal, dans le partage des connaissances et la valorisation des patrimoines. Archéologue, elle est également membre de l’UMR 5608 T.R.A.C.E.S (Travaux et Recherches Archéologiques sur les Cultures, les Espaces et les Sociétés) à Toulouse et chargée d’études au Musée d'archéologie nationale. Responsable scientifique des recherches conduites sur le site magdalénien du Roc-aux-Sorciers (Vienne), elle pilote plusieurs projets d'application de la 3D dans l’analyse de l’art pariétal et a accompagné les élus dans la réalisation de centre d'interprétation. Auteur de nombreux articles, elle est également membre de plusieurs comités scientifiques dont celui ayant accompagné la réalisation de la reproduction de la grotte Chauvet Pont-d’Arc. Geneviève Pinçon est aussi spécialiste de l'information géographique, membre du CNIG, elle a coordonné la conception et la mise en œuvre de l'Atlas des patrimoines au ministère de la culture et de la communication et a également eu en charge la coorination de la carte archéologique nationale. Ses travaux l'amènent régulièrement à collaborer au niveau national et international où les enjeux de l'archéologie apportent des références et des ressources pour la société d'aujourd'hui, ceci dans un contexte prenant en compte régulièrement les questions environnementales indissociables de l'étude et de la conservation des grottes ornées.