Le patrimoine des idées: une dimension européenne intrinsèque

Lise Facchin-Durocher |
Les différents types de patrimoine entraînent leur cortège de particularités et il est plus qu’habituel d’en considérer les particularités physiques, légales ou encore esthétiques. Le patrimoine des idées, que l’on peut entendre comme le patrimoine intellectuel ou encore, le patrimoine issu d’une activité intellectuelle, possède la particularité de bousculer les frontières géographiques et politiques de manière intrinsèque. Ainsi, qu’il s’agisse de fonds d’archives, de photographies ou de dessins, la documentation issue de la recherche ou de ses activités connexes ne peut s’envisager seulement comme un patrimoine national.Les possibilités du numérique ne font qu’accroitre l’importance de la dimension transnationale de l’accessibilité des collections. La direction Ressources et savoirs de l’Université PSL travaille dans cette perspective, essayant également de réunir virtuellement des corpus disséminés dans plusieurs de nos établissements. L’Année européenne du patrimoine culturel nous offre l’occasion d’ouvrir une réflexion afin de transposer cette logique aux pays européens et à leurs collections.
0% played



Lise Facchin-Durocher

Titulaire de deux Master dont l’un en histoire de l’art à la Sorbonne, formation qu’elle complète par des études politiques à l’EHESS, Lise Facchin-Durocher a été critique d’art pour différents supports. Elle a ensuite rempli une mission de conservateur à la Bulac puis rejoint la direction Ressources et Savoirs de l’université PSL pour la conduite des projets numériques en vue de la valorisation du patrimoine de l’université. Elle est en charge cette année de la coordination de la labélisation des projets au titre de l’Année européenne du patrimoine culturel.

Posted in Année Européenne, Formation.