Introduction aux principes, matériaux et techniques de construction et de restauration des monuments khmers anciens.

...
Pierre-André LABLAUDE |

Principalement édifiés du IXème au XIIIème siècle après J.C, les monuments et aménagements de l’empire khmer se caractérisaient par un certain nombre de particularités en termes de compositions générales, d’esthétique formelle, de principes constructifs et techniques d’exécution.

Du fait de leur abandon, mais également de leur contexte géographique, climatique, hydraulique et végétal, ils ont ensuite connu des processus de ruine également tout à fait spécifiques.

La combinaison des unes et des autres pose de ce fait aujourd’hui des problématique théoriques et techniques, de conservation et de restauration qui, pour certaines, leurs sont tout à fait uniques et, pour d’autres, recoupent celles rencontrées sur bien d’autres monuments et sites à travers le monde.

La compréhension et la maîtrise des unes et des autres constitue le préalable indispensable à la mise en œuvre opérationnelle des interventions à réaliser pour en assurer aujourd’hui la sauvegarde et la mise en valeur.

Question de Pierre-André Lablaude sur le module Cambodge .

Pierre-André LABLAUDE

Architecte en chef des Monuments historiques, ministère de la Culture

Chargé à ce titre de nombreux monuments en France : le Mont-Saint-Michel, domaine national de Versailles, Cathédrale de Rouen etc….

Inspecteur général des Monuments historiques, ministère de la Culture

Professeur à l’Ecole de Chaillot – Cité de l’Architecture et du Patrimoine (Paris)

Expert de l’Unesco (divers pays)

Expert ad hoc auprès du CIC Angkor.

Missions d’expertises diverses pour le ministère de l’Europe et des affaires Etrangères.

Président du conseil scientifique de l’Ecole Française d’Extrême Orient (EFEO).

Posted in Cambodge Constat d’état et cartographie des risques, Cambodge, Formation continue à distance, Formation.