L’art rupestre : source pour l’histoire de l’Afrique

Geoffroy Heimlich |

Ce cours abordera les rapports entre histoire et art rupestre en Afrique. Je tenterai de vous montrer que l’art rupestre peut, au même titre que les sources historiques ou les traditions orales, apporter aux historiens une documentation de premier plan et contribuer à reconstruire le passé de l’Afrique. Pour illustrer mon propos, je vous parlerai d’un art rupestre peu connu, celui du Kongo Central, la région la plus à l’ouest de l’actuelle République démocratique du Congo. Nous aborderons plus particulièrement les liens entre cet art rupestre et l’histoire de l’ancien royaume de Kongo, en nous intéressant au motif de la croix.

0% played



Geoffroy Heimlich

Docteur en histoire et en archéologie, Geoffroy Heimlich est chercheur associé à l’Institut des mondes africains (IMAF) et au laboratoire Patrimoine locaux, environnement et globalisation (PALOC), à Paris, ainsi qu’au Rock Art Research Institute de l’Université de Witwatersrand, à Johannesburg.Il est spécialiste des arts rupestres africains, en particulier de la zone intertropicale.Ses recherches entendent réinterroger comment et à quelles conditions on peut aujourdhui écrire lhistoire des arts de lAfrique ancienne et comment cela participe de la fabrique de lhistoire. À présent conseiller auprès du Conseil international des monuments et des sites (ICOMOS), il est responsable dune mission archéologique en RD Congo et en Angola, soutenue par le Ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères et le Ministère français de la Culture.

Posted in Arts rupestres, Formation.