Le plan de gestion du Bien Bassin Minier du Nord-Pas de Calais

Catherine BERTRAM |
Bien inscrit en 2012, le Bassin minier du Nord-Pas de Calais a élaboré son plan de gestion, dès la phase amont du processus de candidature : il a été validé et déposé par l’Etat français auprès de l’UNESCO en 2010. Dans le cas du Bassin minier, le plan de gestion est rendu complexe par la nature même du bien qui est inscrit dans la catégorie « Paysage culturel évolutif vivant ». Il constitue une feuille de route collective, qui doit être construite et partagée par l’ensemble des acteurs impliqués dans la gestion, avec un objectif commun, qui est la préservation de la Valeur Universelle Exceptionnelle du Bien, tout en permettant son évolutivité. La Mission Bassin Minier, gestionnaire de l’inscription aux côtés des services de l’Etat, a pour rôle de coordonner ces actions.  
0% played



2016 Question de Catherine BERTRAM sur Le Bassin minier du Nord-Pas de Calais

Catherine BERTRAM

Diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, Catherine BERTRAM débute son expérience professionnelle en 1995 au sein de l’Etablissement Public Foncier Nord-Pas de Calais, spécialisé dans la requalification des friches industrielles, puis au sein du service foncier-friches du Conseil Régional Nord-Pas de Calais. Puis, elle intègre la Mission Bassin Minier, structure d’ingénierie créée en 2000 par décision interministérielle, pour mettre en oeuvre un programme interministériel de reconversion économique, environnementale, urbaine et sociale du Bassin minier. A partir de 2002, elle travaille en équipe sur la proposition d’inscription sur la Liste du Patrimoine mondial du Bassin minier Nord-Pas de Calais, obtenue le 30 juin 2012.
Depuis le 1er février 2013, Catherine Bertram dirige la Mission Bassin Minier, désignée pour assurer, en coordination avec l’Etat français, la gestion de l’inscription du Bassin minier sur la Liste du Patrimoine mondial.

Posted in Formation, patrimoine mondial de l’UNESCO, culturel et naturel.