Anne Allimant-Verdillon

.

Anne Allimant-Verdillon, ancienne pensionnaire à l’Académie de France à Rome (Villa Médicis) est titulaire d’une maîtrise d’Histoire de l’Art et Archéologie, d’un DEA d’Histoire et d’un diplôme sur les Jardins Historiques et Paysages.
A l’origine du développement de l’archéologie des jardins en France, elle a fouillé ou étudié une trentaine de jardins depuis 1993 (Touvet, Bâtie d’Urfé, Maulnes, La Motte-Tilly, Riveau, Méréville, Le Pradel, Albertas, Villa Borghèse (Rome), Domaine du Coscro, Tuileries, Palais des Papes, Parc Buffon à Montbard, etc.
Conjointement à son activité d’historienne et d’archéologue, elle contribue à la formation de nombreux acteurs du patrimoine (architectes, paysagistes, personnels administratifs…) et enseigne régulièrement dans le cadre universitaire. Elle est également chercheuse associée au Centre de ressources en botanique appliquée.