Claude VIVIER LE GOT

.

Claude VIVIER LE GOT, Présidente de la Commission Education et Culture de la Conférence des OING du Conseil de l’Europe. Claude VIVIER LE GOT est également membre du CDCPP (comité directeur de la culture du patrimoine et du paysage) et du Bureau du CDPPE (comité directeur des politiques et pratiques éducatives) du Conseil de l’Europe. Elle fonde et préside de 1985 à 2015 un établissement d’enseignement supérieur dans les métiers du management culturel et du marché de l’art, l’EAC, qu’elle implante à Paris, Lyon et Shanghai. Elle est considérée comme une pionnière dans la création des premiers référentiels de formation sur le management des arts et de la culture en inventant dès 1985 les termes et le métier de manager culturel. Parallèlement, Claude VIVIER LE GOT s’est investie dans des fédérations professionnelles. Elle a été membre élue du conseil d’administration de la FEEF (Fédération des Entreprises et Entrepreneurs de France) de 1995à 2014, membre élue de la Chambre de commerce de Paris et cooptée comme personnalité qualifiée de la section culture du CESR de Bourgogne. Impliquée dans le développement des territoires, elle a été conseillère municipale puis adjointe à la culture et à l’enseignement supérieur de 2001 à 2014 en Bourgogne. En 1995 elle publie La culture, un métier une passion aux éditions du Scorff, en 2010 les métiers du management culturel aux éditions de l’EAC et en 2013 elle publie chez WEKA les métiers du management de l’art. Investie sur les questions de culture et citoyenneté européennes, elle est depuis 2015 présidente de la Fédération Européenne des Ecoles, OING rassemblant plus de 200 000 personnes et 500 établissements d’enseignement supérieur sur 40 pays. La FEDE est dotée du statut participatif auprès du Conseil de l’Europe et du statut consultatif auprès de la Francophonie. Nommée à plusieurs reprises docteure honoris causa en management culturel, Claude VIVIER LE GOT est une ancienne sportive de compétition en voile légère et hauturière, nommée chevalière de l’ordre des palmes académiques en 2008 et de l’ordre national du mérite en 2010.