Franck GUILLAUMET

.

Né en 1963 à Mantes la Jolie, en grande banlieue parisienne, j’ai grandi dans l’un de ces quartiers que l’on qualifie parfois de quartiers difficiles.
C’est là sûrement, dans ce quartier multiculturel, que s’est forgée chez moi une conscience sociale forte, le goût des échanges culturels et du partage, ainsi qu’une forme d’ouverture aux autres et au monde.
Après un baccalauréat littéraire, j’ai connu une période assez longue de précarité de l’emploi. En 1990, j’ai eu la chance de rejoindre le ministère de la culture en entrant à la Réunion des Musées Nationaux.
Après plusieurs années passées au service de la librairie du musée d’Orsay, j’ai bifurqué vers la direction des musées de France.
Plus récemment (en 2017), j’ai pris de nouvelles fonctions
au Département de la politique des publics (département de la Direction générale des patrimoines) où je suis en charge de développement des publics dans le cadre et à la suite de la mission « Musées du XXIe siècle ». Dans ce département transversal aux missions patrimoniales, je pilote, entre autres, deux dispositifs annuels : le prix « Osez le musée  » qui s’adresse aux publics du champ social,  et le prix « Patrimoines pour tous » consacré aux enjeux du handicap et de l’accessibilité généralisée. Durant toutes ces années, j’ai poursuivi un engagement social constant.