Mounir Bouchenaki

.

Mounir Bouchenaki a été élu en qualité du directeur général de l’ICCROM (Centre International d’Etudes pour la Conservation et la Restauration des Biens Culturels) en novembre 2005. Il a occupé auparavant, au sein de l’UNESCO, entre 1982 et 2005 les fonctions de directeur de la division du patrimoine culturel, de directeur du Centre du patrimoine mondial et de sous-directeur général pour la culture. Il a ensuite dirigé pendant trois ans ( 2013 – 2016) le Centre Régional Arabe pour le patrimoine mondial établi à Bahreïn sous l’égide de l’UNESCO.

Il a également exercé les fonctions du directeur des Beaux Arts, Monuments et Sites au sein du ministère de l’Information et de la Culture en Algérie entre 1974 et 1982.

En 2002, M. Bouchenaki a Ă©tĂ© Ă©levĂ© au rang de Commandeur de l’ordre du mĂ©rite culturel par le PrĂ©sident de la RĂ©publique de l’Italie et en avril 2006, M. Bouchenaki a Ă©tĂ© nommĂ© par le PrĂ©sident de la RĂ©publique de France en qualitĂ© de Chevalier de la LĂ©gion d’Honneur. En novembre 2007, il a reçu la mĂ©daille d’or du MĂ©rite Culturel d’AlgĂ©rie, remise par la ministre de la Culture d’AlgĂ©rie. Depuis 2005, il est membre Ad Hoc du groupe d’experts pour le ComitĂ© international de coordination pour la sauvegarde et le dĂ©veloppement du site historique d’Angkor (CIC/Angkor).