L’insertion de la population dans le projet du musée

Kim Sedara |

La création du musée Samdech Decho Hun Sen Preah Vihear, s'inscrit dans la volonté de conserver et de valoriser les valeurs culturelles ( les patrimoines matériels et immatériels, la faune, la flore) du site ainsi que de conserver les héritages historiques et culturels des minorités Kuoy.   C'est un éco-musée qui couvre une superficie de 177 ha dont 80 de forêt sur un site du patrimoine mondial.


ការ​បង្កើត​សារមន្ទីរ​ សម្ដេច​តេជោ ហ៊ុន សែន ព្រះ​វិហារ គឺ​ស្ថិត​នៅ​ក្នុង​ចេតនា​អភិរក្ស​​និង​លើក​តម្លៃ​វប្បធម៌​ (បេតិកភណ្ឌ​រូបី អរូបី រុក្ខជាតិ​ និង​សត្វ) នៃ​រមណីយដ្ឋាន ព្រម​ទាំង​អភិរក្ស​កេរ្តិ៍​ដំណែល​​ប្រវត្តិសាស្ត្រ​និង​វប្បធម៌​របស់​ជនជាតិ​ភាគ​តិច​កួយ។ សារមន្ទីរ​នេះ​ជា​សារមន្ទីរ​អេកូសាស្ត្រ​ដែល​គ្រប​ដណ្ដប់​លើ​ផ្ទៃ​ដី​១៧៧​ហិកតា ក្នុង​នោះ​មាន​៨០​ហិកតា​គ្របដណ្ដប់​ដោយ​ព្រៃ​ឈើ នៅ​ក្នុង​រមណីយដ្ឋាន​បេតិកភណ្ឌ​ពិភពលោក។

0% played



FRKM
1. Introduction  

La province de Preah Vihear se situe au nord du Royaume du Cambodge, à 320 km de Phnom Penh. Elle se trouve sur le plateau, dans une zone montagneuse et forestière. Géographiquement large, elle est remplie de grands arbres, abris des animaux sauvages, elle est riche en ressources naturelles, minérales et en monuments historiques en grande quantité. 

Les chercheurs en archéologie de l’École Française d’Extrême Orient a établi un recueil de documents intitulé “Inventaire des sites archéologiques du Cambodge : province de Preah Vihear”, données sur les monuments historiques et des temples anciens. Il nous informe que le district de Choam Khsan en possède, à lui seul, 83 parmi lesquels 11 à la commune de Kantuot, 7 à la commune de Choam Khsan, 18 à la commune de Teuk Krahâm, 22 `la commune de Pring Thom, 13 à la commune de Rumdoh Srè et 12 à la commune de Yeang. Ce qui préoccupe c’est qu’il y a encore à l’emplacement des temples des mines anti-personnel et des munitions non explosées, des objets d’art éparpillés dans l’enceinte des temples, dépourvus d’entretien et exposés ainsi très facilement au vol. Quant aux habitants dans le site qui ne saisissent pas la valeur de ces monuments historiques et temples anciens envahissaient à leur gré le lieu ce qui engendrait les impacts négatifs, portant de plus en plus atteinte aux temples. 

Par ailleurs, les minorités ethniques kuoy possèdent une culture, une tradition, des coutumes et une identité depuis la nuit des temps. Aujourd’hui, tout cela fait face aux mouvements de mondialisation de l’époque moderne et tend à disparaître progressivement avec l’arrivée de la modernité et les habitants sont influencés par la culture des Khmers vivant dans la même zone. L’arrivée des nouveaux venus et le développement de la zone défigure graduellement l’identité kuoy.

Comme nous ne devons ni pouvons empêcher le développement du milieu de vie des kuoy, comme nous ne voulons non plus voir disparaître ou omettre leur culture, leur tradition, leurs coutumes, leur identité qui existent depuis très longtemps et étant donné que nous désirons encore moins voir s’effacer les monuments historiques, les temples anciens, les objets d’art éparpillés dans l’enceinte des temples ainsi que les végétations dans la zone, la création d’un musée est d’une grande nécessité.

2. Finalité  

Le Gouvernement royal du Cambodge a fait sa demande pour inscrire le temple de Preah Vihear sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO en 2001. Le 7 juillet 2008, le Comité du Patrimoine mondial a solennellement déclaré pendant sa 32ème Session au Québec (au Canada) son accord pour que ce deuxième site du pays figure sur la Liste après Angkor approuvé en 1992. 

Avec le soutien de l’UNESCO, le Gouvernement royal a créé ce musée éco-global Samdech Decho Hun Sen Preah Vihear dans l’intention de conserver et de manifester les valeurs historiques et culturelles du site ainsi que celle des minorités kuoy vivant dans la zone.

D’ailleurs, les perspectives du Gouvernement royal du Cambodge, notamment celles tracées par Samdech Hun Sen, visent la paix et évitent la guerre. Il souhaite voir son progrès, prête son attention sur le rehaussement du mode de vie de la population et sur la conservation des héritages historiques, culturelles et naturelles d’une inestimable valeur, laissés par nos ancêtres pour qu’ils échappent à des vols causant ainsi humiliation et désolation. Ces processus se traduisaient par la formation des villages, des écoles, des pagodes, un musée dans la zone du patrimoine mondial dans une période où le pays était en conflit avec la Thailande de 2008 à 2011.

3. Rôles du musée dans la zone du patrimoine mondial  

Le Musée éco-global Samdech Decho Hun Sen Preah Vihear est un éco-musée unique dans son genre qui puisse exister au Cambodge. Il couvre sur une superficie de 177 Ha, dont 80% constitue la forêt naturelle. 

Nous savons tous qu’un musée est une institution majeure jouant un rôle important dans le transfert de précieux biens culturels et naturels de tous genres. Depuis 1960, l’année où l’UNESCO a pris une mesure internationale relative aux musées, nous avons constaté l’évolution du rôle d’un musée, à savoir celui du médium entre le public et les patrimoines par le biais d’une créativité, l’éducation et la diffusion de toutes sortes pour promouvoir un dialogue interculturel et un développement durable. 

Le Musée éco-global Samdech Decho Hun Sen Preah Vihear est particulièrement un musée dans une zone patrimoniale mondiale qui joue des rôles prépondérants. Il s’agit d’un centre : 

- de recherche sur les patrimoines matériels et immatériels, les animaux, la faune et la flore.

- de conservation des héritages historiques et culturels d’une inestimable valeur des ancêtres khmers.

- d’éducation et de diffusion.

4. Processus d’organisation des musées  
4.1 Initiatives  

Le Musée éco-global Samdech Decho Hun Sen Preah Vihear a entamé sa construction le 11 mai 2008, selon une architecture purement cambodgienne avec la plus haute initiative de Samdech Hun Sen, Premier Ministre du Royaume du Cambodge et de Samdech KK Bun Rany Hun Sen. La construction a été dirigée par S.E. Dr. Sopheachar SOK An, Vice-Premier Ministre, Ministre chargé du Conseil des Ministres. Les travaux ont été réalisés par le Cops des Ingénieurs et l’équipes spéciale nationale chargée de la zone de Preah Vihear.

4.2 Travaill de construction  
Les travaux de construction ont été directement conduits par S.E. SUOS Yara, député représentant de la circonscription de Preah Vihear, vice président en permanence de l’équipe spéciale nationale chargée de la zone de Preah Viherar. Il a consacré presque 2 ans pour effectuer les réalisations suivantes :
Bâtiment Ta Dy Hall d’accueil et bureaux
   
Galerie d’exposition permanente Atelier, entrepôt et systèmed’évacuation des eaux
   
Salle audiovisuelle Galerie d’exposition ponctuelle
   
4.3 Expositions  
Après avoir fini les travaux de construction, l’équipe chargée desexpositions qui a été formée avec la participation des expertsétrangers a décidé de les répartir en 5 sections : 1.Archéologie, 2. Histoire, 3. Culture des kuoy, 4. Faune et flore et5. Photographies artistiques.
Archéologie Histoire
   
Culturedes kuoy Faune et flore
Photographies artistiques  
   
5. Réalisations  
Le Musée éco-global Samdech Decho Hun Sen Preah Vihear n’est pasencore ouvert au public. Sont exposés plusieurs réalisationsmanifestant des valeurs historiques, culturelles du site aisi que lafaune et la flore, les coutumes des minorités ethniques kuoy.
   
5.1 Bâtiment Ta Dy  

Ce lieu sacré dispose une statue d’un puissant ancien chef de guerriers nommés Ta Dy. Il s’agit d’un surplomb rocheux au sud du temple de Preah Vihear applé Peuy Ta Dy qui, selon la croyance, est possédé par l’âme d’un puissant chef de l’armée angkorienne.

Les Cambodgiens qui arrivent là pensent toujours à lui rendre hommage.

   
5.2. Bâtiment d’exposionpermanente  
Il y a 2 bâtiments en forme de la lettre H, réservés aux expositionspermanentes qui se divisent en 4 sections : archéologie, histoire,culture des kuoy et faune et flore.
   
Exposition en archéologie  
Ce volet expose les objes d’art en grès collectés de différentstemples : 14 pièces depuis l’époque angkorienne.
   

Exposition en histoire

 
Ce volet expose des documents historiques et des objets d’art correspondant à des zones du patrimoine mondial situées au Cambodge, au Laos et au Vietnam.

Ces espositions montrent les caractéristiques de chacun des pays dans l’histoire du monde.

   

Expositions sur la culture des kuoy.

 

Ce volet expose les différents savoirs des kuoy dans leur vie quotidienne :

Les outils, les photos et les clips vidéo montrent leur croyance, leur coutume et leurs différentes activités.

   
Expositions sur le faune et la flore  
Ce volet expose les échantillons et les photographies des espèces rares d’animaux et de végétations et l’usage des sous-produits forestiers dans la vie de tous les jours.
   
5.3 Bâtimentd’exposition occasionnelle  

Cette pièce rectangulaire est réservée à exposer les photographies artistiques. Elle se divise en 2 parties :

La première partie sert à exposer les photographies artistiques du temple de Preah Viheatr, une information préliminaire précédant la visite du site.

La seconde partie expose des photographies naturelles montrant les paysages culturels et naturels de différents temples dans la zone du patrimoine du Cambodge.

1ère partie 2ème partie
   
5.4 Bâtiment audiovisuel  
Une vidéo d’une durée de 10 mn sera présentée dans cette pièce.Elle décrira l’histoire de la construction du temple de PreahVihear et le rôle du Musée dans la zone patrimoniale.
   
5.5 Bâtiment d’accueilet de bureaux  
Ce bâtiment se divise en deux parties. La première sera servied’accueil des invités et de la délégation en visite, la secondesera des bureaux pour les fonctionnaires travaillant dans le Musée.
   
5.6 Atelier et entrepôts  
Ce bâtiment sert d’entrepôtet d’atelier de réparation des objets d’art avant de les envoyerà l’exposition.
Aspect extérieur du bâtiment Aspect intérieur du bâtiment
   
6. Activités  
Même si le Musée éco-global Samdech Decho Hun Sen Preah Vihearn'est pas encore inauguré, il a progressivement effectué sesactivités en remplissant ses rôles tels que : 
   
6.1 Inventaire  
Les experts du Musée ont collaboré avec ceux de l'UNESCO pour vérifier l'inventaire et les enregistrements de ses collections. 
   

Transformation des inventaires traités sous word vers une base de données

6.2 Formations  
En 2013, l’Autorité nationale de Preah Vihear a organisé uneformation sur la conservation des céramiques pour 3 mois au Musée éco-globalSamdech Decho Hun Sen Preah Vihear.
   
6.3 Collecte des objets d’art  
Les objets d’art éparpillés dans les temples dépourvus d’entretien,exposés très facilement au pillage, ont été collectés parl’équipe du Musée éco-global Hun Sen, qui les ont réunis pourconservation au Musée.
Prasat Prasat Toch
Lingas àl’escalier est du temple de Preah Vihear
   
De plus, l’équipe du travail a reçu des objets d’art remis par leshabitants et lesdifférentes unités situées dans le site.
   
6.4 Conservation des collections  
Les différents objets d’artapportés de différents temples, des unités et des habitants ontété nettoyés et réparés selon une technique apprropriée parl’équipe des experts du Musée avnt leur exposition au public ouavant de les conserver en lieu sûr.
   
6.5 Éducation et diffusion  
Le Musée éco-global Samdech Decho Hun Sen Preah Vihea a mis enplace un programme d’éducation et de diffusion sur “lesavantages du savoir muséal dans la zone du patrimoine” pour les élèves, étudiants, habitants, fonctionnaireset militaires. Cette formation a été organisée en vue deles sensibiliser à la culture générale relative à lacivilisation, à l’histoire, à la valorisation du patrimoine et àl’environnement, l’objectif étant de cultiver chez eux l’espritd’amour, de respect, de conservation et de diffusion.   
   
7. Perspectives du musée  

Le Musée éco-global Samdech Decho Hun Sen Preah Vihea est un musée situé dans le site du patrimoine mondial dont les visions permettent de présenter une civilisation de l’Asie du Sud-Est continentale d’un ensemble des nations qui s’installent le long des fleuves, des lacs, des plaines, des plateaux, des montagnes et forêts et dans les deltas.

Les expositions d’anciens vestiges et les notes historiques dans ce Musée montrent que l’histoire de ceux qui ont peuplé cette zone a débuté au Ier siècle de l’ère chrétienne. Les objets anciens, la culture, les coutumes, la tradition de la population aborigène , le faune et la flore dans la région nous permettent de saisir l’histoire et le processus d’acculturation complexe faisant ainsi ressortir les spécificités de cette région dans l’Histoire mondiale de l’humanité.   

   

Question de Kim Sedara sur le module Cambodge .

Kim Sedara

Sedara KIM est de nationalité cambodgienne. Depuis 2015, il est directeur et président de l’Autorité nationale Preah Vihear. Titulaire d’un doctorat en sciences politiques de l’Université de Göteborg en Suède, il a obtenu une maîtrise d’anthropologie culturelle à la Northern Illinois University, aux États-Unis, avec la bourse Fulbright. Sedar Kim est également diplômé d’une licence en archéologie de l’université Royale des Beaux-Arts de Phnom Penh au Cambodge.

 


ខ្ញុំ​ឈ្មោះ គឹម សេតារា ជា​ជន​ជាតិ​ខ្មែរ។ ខ្ញុំ​ជា​ប្រធាន​អាជ្ញាធរ​ជាតិ​អប្សរា​តាំង​ពី​ឆ្នាំ​២០១៥។ បើ​និយាយ​ពី​ប្រវត្តិ​នៃ​ការ​សិក្សា​វិញ ខ្ញុំ​មាន​សញ្ញាបត្រ​បណ្ឌិត​ខាង​ផ្នែក​វិទ្យាសាស្ត្រ​នយោបាយ មក​ពី​សាកល​វិទ្យាល័យ​ Gothenburg ប្រទេស​ស៊ុយអែត។ ខ្ញុំបាន​ទទួល​អាហារូបករណ៍​ទៅ​សិក្សា​យក​​សញ្ញាបត្រ​អនុបណ្ឌិត​ខាង​ផ្នែក​នរវិទ្យា​វប្បធម៌​ នៅ​សាកល​វិទ្យាល័យ​ អ៊ីលីន័រ​ខាង​ជើង សហរដ្ឋ​អាមេរិក។ ខ្ញុំ​ទទួល​បាន​បរិញ្ញាបត្រ​ខាង​ផ្នែក​បុរាណ​វិទ្យា​នៅ​សាកល​វិទ្យាល័យ​ភូមិន្ទ​ភ្នំពេញ ព្រះ​រាជា​ណាចក្រ​កម្ពុជា។

 

Posted in Cambodge Travailler sur site pour le conserver, Cambodge, Formation continue à distance, Formation.