Aréologie des vestiges archéologiques et paléoenvironnementaux

Yves Gauthier |

La datation directe des œuvres rupestres est une difficulté majeure en raison de l'absence (ou de la disparition) de matières datables. Nous proposons une approche plus globale qui repose sur la comparaison des aires de distributions des ensembles pariétaux avec ceux d’autres phénomènes archéologiques et/ ou environnementaux eux-mêmes datés.

0% played



Yves Gauthier

Directeur de recherche au CNRS (Physique) en retraite. Spécialiste de l’art rupestre et des constructions lithiques au Sahara.
Auteur d’un livre et de très nombreux articles. Membre de l’Association des Amis de l’Art Rupestre Saharien.
Principales zones d’intérêt : Messak et Aramat (Libye), Immidir (Algérie), Ennedi et Tibesti (Tchad)
Posted in Arts rupestres, Formation.