La protection au titre des monuments historiques en France, L’élargissement des perspectives 1887-2017

Frantz Schoenstein |

La protection juridique au titre des monuments historiques est née, en France, en 1887, près de cinquante ans après les premiers classements. Jusqu’au début du XXe siècle, elle s’est essentiellement intéressée aux immeubles de la Préhistoire, de l’Antiquité et du Moyen-Age, et s’est fondée sur les critères d’intérêt public du point de vue de l’histoire et de l’art, entendus de manière assez restrictive. Le XXe siècle a progressivement élargi le champ chronologique et thématique de la protection, en s’intéressant aux immeubles des périodes modernes et contemporaines, et à des domaines nouveaux.

0% played



Question de Frantz Schoenstein sur le module Cambodge .

Frantz Schoenstein

Frantz Schœnstein, 44 ans, attaché principal d’administration de l’État.

Diplôme de l’institut d’études politiques de Strasbourg 1993 et maîtrise d’histoire moderne au Centre d’études supérieures de la Renaissance de Tours, 1997.

Chargé de mission pour les affaires juridiques à la sous-direction de l’archéologie (ministère de la culture et de la francophonie, direction du patrimoine, sous-direction des monuments historiques), 2014

Chargé de mission pour les affaires juridiques et domaniales au bureau des monuments historiques appartenant à l’État et des palais nationaux (ministère de la culture et de la francophonie, direction du patrimoine, sous-direction des monuments historiques), 1994-1998

Adjoint au chef du bureau du patrimoine immobilier et des jardins, chargé des monuments historiques de l’État (ministère de la culture et de la communication, direction de l’architecture et du patrimoine, sous-direction des monuments historiques et des espaces protégés), 1998-2006

Chef de projet pour la maîtrise d’ouvrage (Centre des monuments nationaux), 2006-2009

Chef du département de la programmation (Centre des monuments nationaux, direction de la maîtrise d’ouvrage), 2009-2010

Chef du bureau de la protection des monuments historiques (ministère de la culture et de la communication, direction générale des patrimoines, service du patrimoine, sous-direction des monuments historiques et des espaces protégés), 2010-2016

Chef du bureau de la conservation du patrimoine immobilier (ministère de la culture, direction générale des patrimoines, service du patrimoine, sous-direction des monuments historiques et des espaces protégés), depuis avril 2016

Posted in Cambodge Ressource documentaire, Cambodge, Formation continue à distance, Formation.