Qu’est-ce que le patrimoine mondial ?

Olivier Poisson |

Depuis 1972, l'UNESCO a promu l'identification et la conservation du patrimoine mondial, au moyen d'une Convention, aujourd'hui ratifiée par la quasi-totalité des pays du monde. Sur cette liste, figurent les biens culturels ou naturels qu'ils s'engagent à conserver au bénéfice de toute l'humanité.

A travers cette liste, on peut se reprĂ©senter comment l'idĂ©e de "patrimoine mondial" a Ă©voluĂ© depuis l'origine, depuis les nouvelles "Merveilles du Monde" que l'on inscrivait dans les annĂ©es 1980 aux "paysages culturels" et aux inscriptions en sĂ©rie qui sont proposĂ©es depuis l'an 2000. Peu Ă  peu, se construit un patrimoine qui reprĂ©sente l'expĂ©rience mondiale de l'Homme, et dont l'ambition est d'ĂȘtre partagĂ© par tous.

Cours
...
0% played

Olivier Poisson

Architecte diplĂŽmĂ© par le gouvernement (1975), historien de l’art (diplĂŽmĂ© de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, 1979); ancien pensionnaire de l’AcadĂ©mie de France Ă  Rome (Villa MĂ©dicis, 1984-1985). Architecte des BĂątiments de France Ă  NĂźmes (1980), puis Inspecteur des Monuments historiques du Languedoc-Roussillon et de la Corse (1986, 1991). Inspecteur gĂ©nĂ©ral des Monuments historiques depuis 1997, chargĂ© au fil des annĂ©es de diverses rĂ©gions françaises (en particulier du sud de la France) et actuellement de la Bourgogne-Franche-ComtĂ©, des dĂ©partements d’outre-mer de l’ocĂ©an Indien (La RĂ©union, Mayotte), des biens culturels français Ă  Rome et du suivi des dossiers relatifs au patrimoine mondial de l’UNESCO (depuis 1999). La fonction d’inspection consiste Ă  examiner et Ă  valider de nombreux projets de protection ou de restauration de monuments – immeubles et objets – dans les rĂ©gions concernĂ©es, et d’apporter une assistance (expertise) durant leur rĂ©alisation. Au titre du Patrimoine mondial, Olivier Poisson a assistĂ© Ă  toutes les sessions du ComitĂ© du Patrimoine mondial comme observateur ou comme membre, au sein de la dĂ©lĂ©gation française, depuis 2000. Il a participĂ© Ă  la reprĂ©sentation rĂ©guliĂšre de la France dans les rĂ©unions de suivi rĂ©gional (groupe Europe de l’Ouest, et groupe mĂ©diterranĂ©en), Ă  la coordination du Rapport pĂ©riodique français en 2004-2005. Il a assurĂ© le suivi de nombreux dossiers d’inscription : Provins, Le Havre, Bordeaux, Vauban, Albi, ƒuvre de Le Corbusier, Bassin minier du Nord et du Pas-de-Calais, etc. Membre de la Commission nationale des Monuments historiques. ChargĂ© de cours Ă  plusieurs reprises dans diverses universitĂ©s (Montpellier, Perpignan, Barcelone) sur les thĂšmes de ThĂ©orie et Histoire du Patrimoine. A publiĂ© de nombreux articles et ouvrages sur l’histoire des idĂ©es patrimoniales et des restaurations de monuments, en France, en Espagne (Catalogne) et en Italie, aux XIXĂšme et XXĂšme siĂšcles, ainsi que sur l’histoire de l’architecture mĂ©diĂ©vale dans le sud de la France et en Catalogne, et sur la sculpture romane dans la mĂȘme rĂ©gion. Publications sur le Patrimoine mondial (nombreux articles), en particulier coordination d’un numĂ©ro spĂ©cial de Monumental, consacrĂ© au Patrimoine mondial (2008). PrĂ©sident de l’Association culturelle de Cuxa, organisateur des JournĂ©es romanes de Saint-Michel de Cuxa, Ă©diteur des Cahiers de Saint-Michel de Cuxa (revue scientifique internationale dâ€˜Ă©tudes sur l’art roman). Membre correspondant de l’Institut d’Estudis Catalans (Barcelone). Vice-prĂ©sident du Conseil international des Monuments et des Sites (ICOMOS) d’octobre 2008 Ă  fĂ©vrier 2009; vice-prĂ©sident de la Section française de l’ICOMOS (2006-2009). A effectuĂ© plusieurs missions pour l’ICOMOS et pour l’UNESCO en Afrique (Niger), en Espagne, en Syrie et au Maroc.
Posted in Cambodge Le contexte rĂ©glementaire, Cambodge, Formation continue Ă  distance, Formation, Formation Gabon, Formation Gabon : Le patrimoine mondial, patrimoine mondial de l’UNESCO, culturel et naturel - convention de 1972.